Bébés reborn, un phénomène étrange

Reborn baby

Cette mode venue des Etats-Unis (pour changer...) et arrivée en France il y a de ça quelques années, est en train de se développer de plus en plus. Reborn baby signifie mot pour mot en anglais : bébé re-né, ce qui ne manque pas d’apporter un côté assez glauque à cette tendance déjà bizarre.

De quoi s’agit-il exactement ?

Les bébés reborn sont en fait des poupées extrêmement réalistes : réalisés en silicone grâce à un kit (vendus dans le commerce) qui détermine la couleur de la peau, des cheveux etc. ces poupons sont tous différents. Mieux, chacun est unique, et c’est ce qui séduit les plus grandes acheteuses, à savoir, des femmes ayant entre quarante et soixante ans en moyenne.

Dans le "milieu" du reborning elles ne sont d’ailleurs pas qualifiées d’acheteuses, encore moins de clientes, mais de mamans ou futures mamans... Car un bébé reborn ne s’achète pas, il s’adopte. Et les reborneuses comme on les appelle s’échangent, personnalisent, mettent en scène ces nouveaux nés factices comme s’ils étaient vivants et s’adressent à eux comme à de vrais bébés.

Un DIY unique en son genre

Le reborning ou, en termes plus français, "création de bébés réalistes" est une véritable activité de création et une passion pour certaines femmes, pourtant déjà mères de familles la plupart du temps. Ce passe-temps étonnant peut être vu comme une simple activité de Do It Yourself quoique fabriquer des faux bébés ne soit pas vraiment un acte anodin.

Sans parler du fait de les acheter, là aussi, et en particulier quand on est déjà maman de plusieurs vrais enfants, mais nous y reviendrons plus tard. En termes de création, on trouve nombre de productrices de bébés reborn qui présentent et vendent sur le net leur "nursery" virtuelle. Certaines travaillent également sur commande et il est ainsi déjà arrivé qu’on leur demande le sosie d’un enfant disparu...

Des conséquences ambigües

Alors, ces créatrices de reborns se veulent-elles démiurges, Pygmalion ? S’adonnent-elles à un simple loisir ou s’agit-il d’une activité rémunératrice pour les fins de mois difficiles ? Quant aux acheteuses, difficile de concevoir comment l’on peut s’attacher à ce point à une poupée, si réaliste soit-elle.

Que cherchent-elles à travers cette ressemblance extrême : un leurre, une occupation ? Un palliatif ? Car certaines "mamans" possèdent un véritable dressing, landau et autres accessoires pour leur petit protégé ; certaines en adoptent même de nouveaux régulièrement et/ou se promènent avec, leur donne un prénom... Des comportements parfois inquiétants, bien que celles-ci affirment avoir toute leur tête et être parfaitement conscientes que leur reborn n’est pas un vrai bébé.

Pourquoi alors ? Une façon de retomber en enfance en jouant à la poupée ou peut-être, la nostalgie du temps où leurs propres enfants étaient bébés...

Écrit par Lisa le dans Bébé

Partager ce billet

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : yafzhs7yxi