À quel âge peut-on présenter un spectacle de clown aux enfants ?

Clown

Est-ce que tout comme moi vous avez remarqué qu’à chaque fête d’enfant, goûter d’anniversaire ou autre, un clown est souvent dans les parages ? C’est vraiment l’animation incontournable pour jeune public. Oui, mais à partir de quel âge ?

Vous pouvez le faire au bout de quelques années

Alors que c’est totalement déconseillé d’emmener les enfants en bas âge dans les parcs d’attractions avant quatre ou cinq ans, il n’y a pas de prescription pour les animations de clowns. Ce n’est pas pour autant qu’il faille, dès leur naissance, les initier sans crainte à ce type de spectacle. En effet, pendant les premières semaines de sa vie, les nourrissons dorment beaucoup et ne s’intéressent pas du tout au monde extérieur. C’est pour cela qu’il faut attendre le sixième mois avant de voir votre bébé beaucoup plus réceptif, commencer petit à petit à s’ouvrir aux autres. Cependant, les petits "spectacles" qui le concerneront seront très spécifiques et presque individuels, puisque faits par papa ou maman, essentiellement.

Aujourd’hui, trouver un spectacle de clown pour les tout petits est vraiment très facile. Mieux, il n’y a pas besoin de se déplacer, car on peut même faire venir le professionnel à domicile. Pour cela, il suffit de connaitre le bon réseau. Me concernant, comme mes parents n’étaient pas branchés spectacles, je n’ai pas eu droit aux représentations de clowns pendant mon enfance. En dehors de la télévision, je n’en ai rencontré en vrai qu’à mes quinze ans dans un cirque. Mais depuis, je me suis déjà largement rattrapée puisque je m’y suis prise très tôt avec mes enfants.

Évitez-leur la coulrophobie !

Clown classique

Et dans ma famille, faire appel aux services d’un clown à l’anniversaire de son enfant est dorénavant une véritable tradition. Ce qui n’est pas du tout le cas pour ma sœur, qui n’a jamais "digéré" un film d’horreur avec un méchant clown qu’elle avait vu dans son adolescence : elle a, depuis, une aversion pour ce personnage. Beaucoup d’adultes souffrent d’ailleurs de cette phobie. On a fait tout notre possible pour lui faire passer cette peur. Je crois qu’elle a même suivi une petite thérapie, mais rien n’y a fait. Du coup, comme elle a la coulrophobie - c’est le terme adapté - elle prive aussi ses enfants des animations de clown.

Pourtant, cette situation peut être parfaitement évitée. D’où l’utilité de familiariser les enfants à ce personnage rigolo, drôle et très sympathique dès qu’ils sont en âge de ne plus être effrayés par des voix fortes, des gestes amples et des couleurs criardes, et aussi à condition de bien choisir le spectacle. En effet, dans la majorité des cas, c’est l’apparence des clowns qui est en cause : le maquillage et les peintures sur leur visage, les vêtements colorés, ou encore les grandes chaussures. En habituant ainsi les bouts de chou à ce déguisement, il n’y a pas de raison du tout qu’ils soient atteints de coulrophobie. Et ce serait vraiment dommage, car avant toute chose le rôle du clown est de les faire rire, les divertir, les amuser.

Écrit par Lisa le dans Bébé

Partager ce billet

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 32by7erubk