Les petits désagréments de la grossesse

Coliques de la grossesse

Comme le corps de la femme se transforme entièrement tout au long de la grossesse, cet heureux évènement s’accompagne généralement de désagréments souvent indisposants et gênants. Mais comment faire face à ces petits maux ?

Les nausées de la grossesse

Alors que certaines femmes vivent leurs grossesses sans encombre, d’autres doivent tout simplement faire face à quelques désagréments et parmi les plus courants, citons les nausées. Peu de personnes y échappent, puisque si je me réfère aux statistiques, près de 80 % des femmes enceintes en souffrent. En effet, ce sont les bouleversements hormonaux qui en sont à l’origine. D’ailleurs, ces envies de vomir répétitives sont souvent les signes annonciateurs de la grossesse.

Dans tous les cas, du peu que j’ai vu avec les femmes enceintes de mon entourage, les nausées de grossesse sont désagréables pour certaines, voire même invalidantes, pour d’autres. De plus, il suffit de rien pour les déclencher comme une effluve de cigarette par exemple ou des odeurs de nourriture, et cela pour une longue période allant de quatre à dix semaines, particulièrement le matin. Malheureusement, il n’y a pas de remèdes miracles pour en venir à bout.

Néanmoins, en guise de prévention je vous conseille ces quelques astuces. Certaines ont été particulièrement efficaces avec mon épouse. Et avant toute chose, ce qu’il ne faut surtout pas faire, c’est de se lever du lit le ventre vide. Faites plutôt une petite collation en mangeant une barre de céréale, un fruit ou des gâteaux secs que vous poserez sur votre table de chevet le soir avant de vous coucher. Laissez digérer un peu et vous pouvez enfin vous lever de votre lit. Par ailleurs, une petite cure de vitamine B6 peut également réduire l’acidité de l’estomac.

Mal de dos et jambes lourdes

Maux du début de grossesse

Mais pendant sa grossesse, ma femme se plaignait généralement aussi de douleurs aux dos. Voici un autre petit bobo classique rencontré chez les personnes enceintes. Avec le bébé qui ne cesse de grandir, le mal de dos est tout à fait normal. Pour cause, le centre de gravité se déplace. Pour maintenir l’équilibre, le corps doit se pencher légèrement. La solution ? Tant que possible, maintenez votre dos droit en mettant le ventre en avant et limitez les gestes et les mouvements sollicitant les muscles lombaires et dorsaux.

Et avec le dos, les jambes sont les parties du corps qui sont les plus malmenées lors d’une grossesse. En effet, toujours à cause de l’augmentation de poids et du déséquilibre hormonal, les jambes souffrent de troubles veineux. D’où cette pénible sensation de lourdeur, de fourmillement et de fatigue des membres inférieurs. Chez certaines personnes, les pieds et chevilles gonflent même. Ainsi, la première chose à faire est d’éviter de rester debout trop longtemps.

Sinon, si vous souffrez occasionnellement de varices, un jet d’eau froide sur la zone concernée diminue également les sensations douloureuses. Et il ne faut surtout pas hésiter à solliciter les muscles des pieds en pratiquant du sport comme la natation ou la marche par exemple. Les jambes lourdes disparaissent généralement quelques mois après la naissance, mais si la pathologie persiste, il faut sans plus attendre consulter un médecin.

Écrit par Lisa le dans La grossesse

Partager ce billet

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 88buknfiy9