De la musique pour l’éveil des enfants

Musique durant la grossesse

Déjà au moment de la grossesse, le ventre de maman est exposé à de multiples sons. Je ne le savais pas auparavant, mais il parait que le fœtus, à l’âge de 6 mois est déjà réceptif à la musique qu’on écoute. En effet, la musique joue un rôle essentiel dans le développement de l’enfant. Pour en savoir un peu plus, j’ai mené ma petite enquête.

De l’écoute...

Dès qu’il sort du ventre de maman, bébé est sollicité par divers sons de l’environnement qui l’entoure. Pour aider bébé à s’endormir, les parents lui chantent souvent une petite berceuse. Je me souviens encore des petites comptines telles que celle de "Colas mon petit frère" ou encore, "Dodo, l’enfant do". Elles ont beaucoup de charme lorsque ce sont les parents qui les chantent à leurs enfants. Il n’y a pas de problème si papa ou maman chantent faux, bébé ne leur en tiendra pas rigueur !L’essentiel est qu’il se sente rassuré au son de la voix de ses parents. Au fur et à mesure qu’il grandit, le bébé découvrira de nombreux types de sons et d’instruments. Au cours de son développement, de nombreuses activités seront organisées, que ce soit tout seul au milieu de ses jouets ou en groupe à la crèche. Pour multiplier les expériences musicales des enfants on peut aussi les emmener à un spectacle musicale adapté aux tout petits.

...à l’action

Ecouter de la musique enceinte

La musique aide les tout petits à apprendre le langage, elle leur permet aussi de se socialiser. D’une manière générale, la musique aide au développement intellectuel de l’enfant. D’ailleurs, l’enfant développe ses goûts dès son plus jeune âge. Pendant les premiers moments, on conseille surtout d’envoyer de la musique sans paroles pour les bébés. Au fur et à mesure qu’il grandit, on introduira des comptines pour stimuler sa capacité de mémorisation et améliorer sa prononciation.

Pour compléter leur familiarisation avec les sons, il ne faut pas hésiter à leur proposer divers types d’instruments. On retrouve de nombreux jouets qui stimulent l’appareil auditif de l’enfant. Je conseillerais d’abord les maracas pour les plus petits, ils sont plus faciles à manipuler et sans danger pour l’enfant.

Quand ils sont plus grands, les divers types de percussions leur plairont à coup sûr, mais pour les oreilles des parents, un peu moins. Les xylophones et les petits pianos les amèneront à la découverte des notes. A partir de 3 ans, ils pourront suivre des cours d’éveil musical et plus tard, pourquoi pas, s’inscrire au Conservatoire.

Écrit par Lisa le dans Bébé

Partager ce billet

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 7arxiqnrhe